Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Alcool au volant : Les contrôles d'alcoolémie sont-ils fiables ?

Publié par MORIN Xavier, Avocat permis de conduire

Non.

La mesure de l’imprégnation alcoolique a souvent été extrêmement critiquée, et non seulement l’usage qui est fait des appareils permettant la mesure par les services de police ou de gendarmerie est assez souvent non conforme aux prescriptions du fabriquant, mais encore ce que mesure ces appareils est très éloigné de la réalité physiologique du conducteur.

La mesure intervient généralement une demi-heure au moins après la dernière action de conduite.

Le taux mesuré est une concentration de l’alcool dans l’air expiré (air alvéolaire profond en principe).

Cet air alvéolaire profond contient de l’alcool en raison d’un mécanisme de digestion de l’alcool ingéré par le conducteur.

Ainsi, la quantité d’alcool passée dans le sang est entièrement déterminée par le mécanisme de digestion, et lorsque la mesure est effectuée, elle ne donne en général aucune idée de l’état réel du conducteur, au moment où il conduisait.

D’ailleurs, et par expérience, il n’est pas rare que des personnes puissent s’alcooliser relativement fortement avant de prendre le volant, sachant qu’ils n’ont que 5 minutes ou 10 minute de trajet à effectuer et par conséquent se retrouvent dans un état alcoolique avancé lorsqu’ils sont dans leur lit, mais ne ressentent aucun effet de l’alcool lorsqu’ils sont encore au volant, en raison du fait que l’imprégnation alcoolique n’est pas instantanée, n’en déplaise au législateur, et qu’elle s’acquiert entre une demi-heure à une heure en fonction des caractéristiques physiologiques et de la manière dont l’alcool a pu être consommé.

Le contrôle d’alcoolémie est donc très peu fiable, même si, de manière assez caricaturale, il permet de détecter un certain nombre de conducteurs manifestement trop alcoolisés pour pouvoir conduire.

N'hésitez pas à me contacter au :

01 40 72 63 41 

(ce premier entretien téléphonique est gratuit et sans engagement *)

 

Maître Xavier MORIN, Docteur en Droit,

Avocat expert en matière de circulation routière et de permis de conduire depuis plus de 16 ans

 

 

Je vous indiquerai notamment lors de cet entretien téléphonique le coût que pourrait représenter votre défense, et l’honoraire proposé ne sera sollicité qu’après votre accord exprès sur l’engagement de la ou des procédures évoquée(s) entre nous.

 

* Répondant à nombre de personnes, il m'est toutefois impossible d'étendre le temps de cette première consultation au-delà d'une durée de 10 minutes ; Merci de votre compréhension.

 
 
Maître Xavier MORIN
Docteur en Droit,
Avocat au Barreau de Paris, 
6 Rue René Bazin - 75016 PARIS
Palais Paris A 933

mail : cabinet@maitrexaviermorinavocat.com ou secretariat@xaviermorinavocat.com