Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avocat conduite après usage de stupéfiants (cocaïne)

Publié par MORIN Xavier

Tribunal Judiciaire : Conduite après usage de stupéfiants (cocaïne)

Tribunal Judiciaire : Conduite après usage de stupéfiants (cocaïne)

Si vous avez été contrôlé, dépisté « positif » et que l'infraction de conduite après usage de cocaïne a été retenue à votre encontre, il convient de confier votre défense à un Avocat expérimenté en la matière, spécifiquement compétent pour vous défendre dans le cadre de la conduite après usage de stupéfiants (cocaïne) qui vous est reprochée.

 

N'hésitez pas à me contacter au :

 

01 40 72 63 41

 

(ce premier entretien téléphonique est gratuit et sans engagement)

 

Maître Xavier MORIN, Docteur en Droit,

Avocat expert en matière de circulation routière et de permis de conduire

depuis plus de 20 ans

 

Les peines encourues pour une conduite après usage de cocaïne sont lourdes :

2 ans d'emprisonnement,  amende de 4.500 €, perte de 6 points du permis de conduire, ainsi que des peines complémentaires de : suspension du permis de conduire, annulation du permis de conduire, l'immobilisation du véhicule, la peine de travail d'intérêt général, divers stages de sensibilisation.....

Les sanctions sont aggravées lorsque cette infraction de conduite après usage de cocaïne est couplée avec l’alcoolémie : les peines encourues sont alors de 3 ans d’emprisonnement et 9 000 € d’amende, ainsi que les peines complémentaires vu ci-dessus.

Si le délit est commis en récidive, vous subirez également une aggravation des sanctions (annulation du permis de conduire, confiscation de droit du véhicule si vous en être propriétaire, emprisonnement délictuel avec suris ou sursis mis à l'épreuve....

 

Que vous fassiez l'objet d'une procédure de Jugement simplifiée : Ordonnance pénale, CRPC, ou que vous soyez convoqué devant le Tribunal Correctionnel en audience "normale", votre défense doit être confiée à un avocat spécialisé en droit routier.

Il faut savoir que si vous avez été jugé par voie d'Ordonnance pénale pour des faits de conduite après usage de cocaïne, vous perdrez 6 points à votre permis de conduire, même si cela n'est pas mentionné dans l'Ordonnance pénale.

De plus ce délit de conduite après usage de cocaïne sera inscrit à votre casier de conducteur et ceci entraînera des conséquences en matière de récidive et de reconstitution de votre capital de points notamment, ainsi qu'à votre casier judiciaire, ce qui peut poser de grandes difficultés pour l'exercice de certaines professions.

Mon Cabinet, se consacrant à la défense des automobilistes et de leur permis de conduire depuis plus de 20 ans, est à même de pouvoir vous renseigner et vous défendre avec une toute particulière efficacité en matière de conduite après usage de stupéfiants (cocaïne).

N'hésitez pas à me contacter au :

01 40 72 63 41 

Délit de conduite après usage de cocaïne

 

Je vous indiquerai notamment lors de cet entretien téléphonique le coût que pourrait représenter votre défense, et l’honoraire proposé ne sera sollicité qu’après votre accord exprès sur l’engagement de la ou des procédures évoquée(s) entre nous.

Maître Xavier MORIN
Docteur en Droit,
Avocat au Barreau de Paris, 
6 Rue René Bazin - 75016 PARIS
Palais Paris A 933

mail : cabinet@maitrexaviermorinavocat.com ou secretariat@xaviermorinavocat.com