Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Invalidation du permis de conduire : Si je repasse mon permis, mon assurance me coûtera-t-elle plus chère?

Publié par MORIN Xavier, Avocat permis de conduire

Tout dépend des relations commerciales (l’assureur est un commerçant) que vous entretenez avec votre assureur et des conditions que ce professionnel peut faire au conducteur ayant eu une invalidation de permis de conduire.

Ce qui est certain c’est que vous avez l’obligation d’informer votre assureur de votre situation.

Il doit être avisé par vos soins que vous avez été invalidé de permis et que vous l’avez repassé.

Si vous ne le faîtes pas, vous vous exposez à ce que, lors d’un éventuel sinistre, votre assureur connaissant la situation d’invalidation que vous n’auriez pas déclarée, dénie sa garantie en raison d’une absence de déclaration intentionnelle.

Il est donc conseillé d’informer purement et simplement son assureur de cette situation.

Celui-ci étant « commerçant » comme dit plus haut, il sera bien sûr susceptible de vous affecter une prime d’assurance beaucoup plus élevée en raison du fait que, tout simplement, vous êtes considéré comme « jeune conducteur » puisque vous vous retrouvez en permis probatoire, quand bien même vous auriez passé votre permis dans les années 40… Ceci étant d’autant plus exact si vous avez dû repasser les épreuves pratiques et théoriques, ce qui vous oblige à apposer le A et à vous soumettre aux règles de la conduite “jeune conducteur”.

La question d’assurance n’est pas à minimiser, et les nécessités de déclarations auprès de votre assureur afin que celui-ci puisse apprécier au mieux le risque qu’il garantit, est fondamentale en la matière.

De manière générale, mais les assureurs diront peut être le contraire, le conducteur qui se voit invalidé de permis de conduire et se retrouve en situation de permis probatoire, voit généralement sa prime d’assurance extrêmement alourdie.

N'hésitez pas à me contacter au :

01 40 72 63 41 

(cette première consultation est sans engagement)

Maître Xavier MORIN, Docteur en Droit,

Avocat expert en matière de circulation routière et de permis de conduire depuis plus de 16 ans

 

 

Je vous indiquerai notamment lors de cet entretien téléphonique le coût que pourrait représenter votre défense, et l’honoraire proposé ne sera sollicité qu’après votre accord exprès sur l’engagement de la ou des procédures évoquée(s) entre nous.

 

* Répondant à nombre de personnes, il m'est toutefois impossible d'étendre le temps de cette première consultation au-delà d'une durée de 10 minutes ; Merci de votre compréhension.

 
 
Maître Xavier MORIN
Docteur en Droit,
Avocat au Barreau de Paris, 
6 Rue René Bazin - 75016 PARIS
Palais Paris A 933

mail : cabinet@maitrexaviermorinavocat.com ou secretariat@xaviermorinavocat.com