Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radars : Est-ce que les radars fonctionnent à des vitesses supérieures à 250 km/h?

Publié par MORIN Xavier, Avocat permis de conduire

Tout dépend des modèles utilisés.

La question est finalement relativement sans objet.

Pourquoi ?

Parce que de toute façon la limitation maximale de vitesse en France est de 130 KM/H.

La question est de savoir d’abord (et cela peut bien entendu être contesté), si un radar qui ne peut annoncer exactement la vitesse mais ne peut seulement conclure à ce qu’une vitesse (par exemple de 250 km/h) a été dépassée, est ce qu’un tel constat peut constituer le relevé d’une infraction à la vitesse?

Le débat est ouvert devant la Juridiction sur ce plan et tout dépend de la manière dont on plaidera cette question.

De plus, l’ensemble des radars n’ont pas les mêmes performances.

Par exemple un radar PROLASER IV (appareil récent qui est une évolution du PROLASER III) distribué en France par BRITAX est un appareil qui est considéré comme pouvant mesurer les vitesses jusqu’à 300 KM/H.

Là encore, par rapport aux implications devant la Juridiction, il n’est pas forcément véritablement à l’avantage d’un conducteur d’être mesuré au-delà de 250 KM/H, car si c’est pour se présenter devant le Tribunal avec un excès de vitesse de 300 KM/H au lieu de voir les limites de la technologie jeter un voile pudique sur l’énormité du dépassement, un tel souhait est nuisible.

Cette limite technologique peut toutefois parfois servir le contrevenant.

Pour conclure il est cependant bien sûr très intéressant de pouvoir plaider la pertinence de l’absence de mesure d’un appareil, qui considère objectivement qu’il n’a pas été à même de relever la vitesse du véhicule en cause.

La simple idée selon laquelle l’appareil indiquerait qu’il n’a pas pu mesurer, parce que nécessairement la vitesse était supérieure à 250 KM/H, est sujette à caution, et tous les débats sont possibles quant à la pertinence technologique d’un appareil qui annoncerait pour simple mesure de l’infraction, la mention «dépassé ».

N'hésitez pas à me contacter au :

01 40 72 63 41 

(cette première consultation est sans engagement)

Maître Xavier MORIN, Docteur en Droit,

Avocat expert en matière de circulation routière et de permis de conduire depuis plus de 16 ans

 

 

Je vous indiquerai notamment lors de cet entretien téléphonique le coût que pourrait représenter votre défense, et l’honoraire proposé ne sera sollicité qu’après votre accord exprès sur l’engagement de la ou des procédures évoquée(s) entre nous.

 

* Répondant à nombre de personnes, il m'est toutefois impossible d'étendre le temps de cette première consultation au-delà d'une durée de 10 minutes ; Merci de votre compréhension.

 
 
Maître Xavier MORIN
Docteur en Droit,
Avocat au Barreau de Paris, 
6 Rue René Bazin - 75016 PARIS
Palais Paris A 933

mail : cabinet@maitrexaviermorinavocat.com ou secretariat@xaviermorinavocat.com