Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avocat récidive de conduite sous stupéfiants

Publié par MORIN Xavier

Avocat récidive de conduite sous stupéfiants

N'hésitez pas à me contacter au :

01 40 72 63 41

(ce premier entretien téléphonique est gratuit et sans engagement)

Maître Xavier MORIN, Docteur en Droit,

Avocat expert en matière de circulation routière et de permis de conduire depuis plus de 20 ans

 

La récidive de conduite sous l'emprise de stupéfiants est un délit prévu et réprimé par les articles L 235-1 et L 235-4 du Code de la route.

Toute personne coupable, en état de récidive au sens de l'article 132-10 du code pénal, de l'infraction de conduite sous stupéfiants encourt tout d'abord les peines prévues à l'article L 235-1 du Code de la Route, savoir  :

Une peine d'emprisonnement de 2 ans

Une amende de 4.500 €

Une peine de travail d'intérêt général

Une peine de jours-amende

Des stages de sensibilisation.....

 

Lorsque ce délit de récidive de conduite sous l'emprise de stupéfiants est couplé avec l’alcoolémie, les peines encourues sont aggravées, passant alors à 3 ans d’emprisonnement et 9 000 € d’amende.

 

La récidive de conduite sous l'emprise de stupéfiants encourt également, selon les termes de l'article L 235-4 du Code de la Route, les peines complémentaires suivantes :

La confiscation du véhicule dont le prévenu s'est servi pour commettre l'infraction, s'il en est propriétaire, les dispositions de l'article L. 325-9 étant alors applicables, le cas échéant, au créancier gagiste ;

L'immobilisation, pendant une durée d'un an au plus, du véhicule dont le prévenu s'est servi pour commettre l'infraction, s'il en est propriétaire.

Le fait de détruire, détourner ou tenter de détruire ou de détourner un véhicule confisqué ou immobilisé en application des 1° et 2° est puni des peines prévues à l'article 434-41 du code pénal.

L'annulation de plein droit du permis de conduire avec interdiction de solliciter la délivrance d'un nouveau permis pendant trois ans au plus.

 

Les peines encourues pour une récidive de conduite sous stupéfiants sont donc très lourdes.

Si l'infraction de récidive de conduite sous stupéfiants vous est reprochée, vous allez être cité devant le Tribunal Correctionnel et vous devez impérativement confier votre défense et celle de votre permis de conduire à un Avocat expérimenté en la matière, spécifiquement compétent pour vous défendre dans le cadre de la récidive de conduite sous stupéfiants.

 

Que vous soyez jugé dans le cadre d'une procédure simplifiée, telle que la CRPC, ou convoqué devant le Tribunal Correctionnel en audience "classique", votre défense doit être confiée à un avocat hautement compétent en la matière.

Mon Cabinet, se consacrant exclusivement à la défense des conducteurs et de leur permis de conduire depuis plus de 20 ans, est à même de pouvoir vous renseigner et vous défendre avec une toute particulière efficacité en matière de récidive de conduite sous stupéfiants.

N'hésitez pas à me contacter au :

01 40 72 63 41 

récidive de conduite sous stupéfiants

 

Je vous indiquerai notamment lors de cet entretien téléphonique le coût que pourrait représenter votre défense, et l’honoraire proposé ne sera sollicité qu’après votre accord exprès sur l’engagement de la ou des procédures évoquée(s) entre nous.

 
Maître Xavier MORIN
Docteur en Droit,
Avocat au Barreau de Paris, 
6 Rue René Bazin - 75016 PARIS
Palais Paris A 933

mail : cabinet@maitrexaviermorinavocat.com ou secretariat@xaviermorinavocat.com