Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Usage de stupéfiants : Que signifient les indicateurs mesurés lors d’un contrôle de stupéfiant?

Publié par MORIN Xavier, Avocat permis de conduire

Les indicateurs mesurés lors d’un contrôle de stupéfiant, permettent de détecter la présence de stupéfiants dans le corps de l’intéressé et donc permet de caractériser le fait de la consommation préalable à la conduite.

En matière de dépistage pour les infractions de conduite en ayant fait usage de stupéfiant avant la conduite, diverses substances sont dépistées.

Les drogues laissent un certain nombre de traces de substances qui sont recherchés par le dépistage.

Ces substances sont :

Pour les amphétamines (dont ecstasy) : d-amphétamine et d-méthamphétamine

Pour le cannabis : tetrahydrocannabinol (THC) et acide tetrahydrocannabinoïque

Pour la cocaïne ou le crack : benzoylecgonine

Pour les opiacés, à savoir : Pour la codéine : morphine, pour l’héroïne : monoacétylmorphine et la morphine, pour la méthadone : méthadone, pour la buprénorphine : norbubrénorphine, pour la morphine : morphine

Pour le L.S.D. : N-desméthyl-LSD

Pour le G.H.B. : GHB

Par exemple, le THC (Tétrahydrocannabinol) est le composé que l’on recherche montrant la consommation de cannabis.

Un certain nombre de personnes s’interrogent sur pourquoi il est possible, un certain temps après la consommation de cannabis, de pouvoir retrouver des substances dans le corps.

Il faut savoir que l’acide 11-nor-delta-9-THC-9-COOH est une substance non psychoactive qui est le dernier maillon de la chaîne de dégradation des cannabinoïdes dans l'organisme.

Au fur et à mesure que le taux de THC (delta-9-Tétrahydrocannabinol) diminue dans le sang, le taux de 11-nor-delta-9-THC-9-COOH augmente, avant de rediminuer progressivement.

De ce fait et aussi parce qu'il a des propriétés de fixation dans l'organisme différentes de celles du THC, il peut persister longtemps chez certaines personnes et notamment chez celles ayant eu une consommation régulière importante de cannabis.

Cela explique que l'on en retrouve encore des traces dans le sang presque un mois après le dernier contact avec le cannabis…

N'hésitez pas à me contacter au :

01 40 72 63 41 

(cette première consultation est sans engagement)

Maître Xavier MORIN, Docteur en Droit,

Avocat expert en matière de circulation routière et de permis de conduire depuis plus de 15 ans

 

 

Je vous indiquerai notamment lors de cet entretien téléphonique le coût que pourrait représenter votre défense, et l’honoraire proposé ne sera sollicité qu’après votre accord exprès sur l’engagement de la ou des procédures évoquée(s) entre nous.

 

* Répondant à nombre de personnes, il m'est toutefois impossible d'étendre le temps de cette première consultation au-delà d'une durée de 10 minutes ; Merci de votre compréhension.

 
 
Maître Xavier MORIN
Docteur en Droit,
Avocat au Barreau de Paris, 
6 Rue René Bazin - 75016 PARIS
Palais Paris A 933

mail : cabinet@maitrexaviermorinavocat.com ou secretariat@xaviermorinavocat.com